"Papa Mesk" ou "Mesk1"  (Julien odic  Né en 1972),
Graffiti Artiste depuis 1986 et  Membre fondateur du UTP crew, UNDERGROUND TRIBAL PAINTERZ Composé d' artistes tels que Pict, Ranx, Epic, Number 6, Pop aka DanyDan, Move, Reas, Hem aka  Je suis Yo, Moshe.

Writer, Graffeur, rappeur et beatmaker parmi les old-timer de la première heure, il est acteur et témoin de l’évolution du  Graffiti à Paris, sur le terrain vagues de Stalingrad, des palissades du Louvre, en passant par Londres (Westbourne park), puis Amsterdam (Flevopark), et Barcelone.

En 1989, il réalise, une des plus grandes fresques commandité par une municipilatité, à Fontenay Sous Bois (Avenue du Maréchal Joffre). Cette ouvrage monumentale « marque son époque » par la diversité et l'originalité de ses styles d'avant-gardes. Ce mur d'anthologie « jamais tagé » reste à ce jour un message d'unité socio-culturelle mais aussi une référence dans le milieu de part sa taille et sa longévité.

Papa Mesk féru de calligraphie est également remarqué pour son activité prolifique et le style de ses Tags.

En 1995 il obtient une licence d'art Plastiques à l' Université de Paris 1 (Panthéon-Sorbonne) Son passage à l'université élargira sa palette et son approche de l'art.
L'amplitude de son travail et de ses techniques le conduisent naturellement à utiliser la toile comme nouveau support. Cette surface lui permet de réinterpréter ses influences et de développer son style.

Il est inspiré à l'époque par les graffeurs de la première génération comme Futura 2000, Dondi, Lee, Rammellzee, Seen, Bando, Mode2, Lokiss, ou  les BBC, mais aussi par la peinture de l'art moderne et contemporain (Mucha, Klimt, Moretti, Mondrian, Massoudy...), l'architecture et les univers urbains qui stimulent sa créativité.

Parallèlement, il met son savoir-faire d' infographiste 3D/2D et ses compétences professionnelles.  au service de grosses compagnies de productions audiovisuelles françaises (Mc Guff/ « Moi, moche et méchants »). On s'adresse désormais à lui pour la pluralité de ses compétences, et son style singulier.

Aussi à l'aise dans les réalisations d'ouvrages monumentaux que précis et rigoureux sur ses toiles, il expérimente toutes les techniques et couleur dans le plus pure style « Urban basics »

Ses toiles se composent « à l'instinct » par l'accumulation de tags, avec une palette de couleurs saturées. Chaque goutte, éclat et coulure, fait l'objet d'une attention minutieuse, permettant leur parfaite intégration à la composition finale.

Fort de ses 30 ans d'expérience dans le graffiti originel, il a acquis aujourd'hui une vraie signature qui caractérise son style et revendique, sans équivoque, son authenticité "Old School / New School".